Numéro 54
Juillet 2021

Les paradoxes de la peine

Bernard Quelquejeu

Résumé

Bernard Quelquejeu, inspiré par la lecture de plusieurs livres de Paul Ricœur, nous invite à réfléchir à la nécessaire interprétation actualisée des mythes qui nous parlent de crime et de punition. Au cœur des institutions chargées de rendre la justice et des interrogations qu’elles  ne cessent de poser se trouve ce qu’on doit appeler le paradoxe judiciaire. Celui-ci résulte de l’idée même de l’existence d’un droit de punir. Car ce qui dans la peine qu’on inflige est le plus rationnel – la recherche d’une juste proportion présumée entre la peine et le crime – est en même temps le plus irrationnel : ajouter de la peine à la peine qu’on a fait subir contribuerait à effacer le crime…

Thèmes abordés dans l’article

Institutions judiciaires, Droits de l'Homme