Numéro 57
Avril 2022

La furigraphie pour dépasser l’horizon

Hawad

Résumé

 

Nous sommes très reconnaissants à Masin Ferkal, avec lequel nous nous entretenons  dans ce numéro de la revue,  de nous avoir mis en relation avec le peintre touareg Hawad, et aussi avec son épouse, l’anthropologue et linguiste Hélène Claudot-Hawad, directrice de recherche au CNRS, qui nous a merveilleusement aidés à pénétrer dans l’univers poétique et engagé de l’artiste. La furigraphie, dit Hawad, est un moyen de sortir de soi, d’arriver à un surnomadisme hors d’un temps et d’un espace confisqués, de dessiner un soi multiple et insaisissable, doué d’ubiquité. C’est une tentative pour dépasser les contraintes, les contradictions et l’écartèlement entre passé, présent et futur, entre intérieur et extérieur, entre soi et les autres.

Thèmes abordés dans l’article

Engagements, Arts et Lettes, Égalité, Droits de l’Homme