Numéro 42 Juillet 2018
Le néo-réalisme italien,
implacable miroir temporaire d’une société profondément inégalitaire
Jean-Jacques Sadoux

Résumé

C’est vers le sud de l’Europe que nous entraîne cette fois, avec une perceptible émotion, Jean-Jacques Sadoux. En dépit de sa courte histoire (moins d’une dizaine d’années dans l’immédiat après-guerre), le néo-réalisme italien aura laissé une empreinte indélébile sur le Septième art et influencé les cinéastes du monde entier. Par bien des aspects il constitue la première « nouvelle vague ».

Thèmes abordés dans l'article

 

Arts et lettres

© 2019-2020 Diasporiques