Numéro 46
I - Articles téléchargeables

​Dans le difficile contexte de la situation nationale et européenne et des lourdes interrogations qu’elle suscite, la revue réaffirme, dans son éditorial, la nécessité de renforcer la crédibilité de la démocratie, et cela à tous les niveaux territoriaux du continent européen.

Sous sa forme première, Diasporiques avait interviewé Michel Serres il y a une douzaine d’années. La grande actualité des propos qu’il avait alors tenus sur les problématiques culturelles nous a incités à reproduire cet entretien en sa mémoire.  Le numéro enchaîne sur une information sur la création en cours d’une association, la SOC1, se proposant de faire fortement porter sur ce qu’on appelle les « convictions » l’effort de cohabitation pacifique des cultures.

Suit une description approfondie par Charles Conte de l’affirmation progressive des « droits culturels ». Nous poursuivons ensuite la réflexion engagée dans le précédent numéro sur la question très sensible de l’abattage rituel. Après avoir interviewé un Grand Imam, Tareq Oubrou, c’est cette fois un Grand Rabbin, Bruno Fiszon, que nous interrogeons. Il s’agit bien à ce stade, dans l’un et l’autre cas, d’écouter et d’essayer de comprendre les raisons de ces pratiques. Nous reviendrons ultérieurement sur ces questions au travers d’une réflexion sur « les droits de l’animal ». Nous publions déjà dans ce numéro, pour  amorcer cette réflexion, la « déclaration des droits de l’animal »  qu’a établie en 2018 la LFDA2.

Jean-Jacques Sadoux nous apprend ou nous rappelle qu’Alfred Hitchcock avait commencé sa brillante carrière en mettant en scène au Royaume Uni de remarquables films muets.

 

1Société, cultures et convictions.

2 Fondation droit animal, éthique et science. www.fondation.droit.animal.org

II - Articles accessibles dans la version imprimée

Maurice Mourier nous régale de quatre nouveaux Zazzos et nous renouons avec notre rubrique « Champ libre à un(e) artiste » en ouvrant nos colonnes à la jeune et très talentueuse peintre Elena Moaty.

Zazzos (Maurice Mourier)

© 2019-2020 Diasporiques