Numéro 53
Avril 2021

Ces murs qui nous font signe

Philippe Apeloig

Résumé

Les 7, 8 et 9 mai 2021, Paris est le théâtre d’un événement exceptionnel que la revue Diasporiques est heureuse de signaler à ses lecteurs. Pendant trois nuits, les images des plus de mille plaques parisiennes commémorant les morts de la Seconde Guerre mondiale défileront sur les façades extérieures du Panthéon. Cette réalisation est le fruit de plus de cinq années de travail du graphiste Philippe Apeloig et de son équipe qui ont entrepris de recenser et de photographier toutes les plaques de la période 1939-1945 à Paris. Les plaques qui sont scellées sur les murs de la capitale orneront ceux du mémorial de la République dont le fronton porte l’inscription « Aux grands hommes la patrie reconnaissante ». Deux des trois dates de l’installation sont symboliques : le 8 mai, anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et le 9 mai, Journée de l’Europe.

Que feront les générations suivantes de celles de ces plaques qui se dégradent ou disparaissent ? Si de nouvelles sont apposées, elles n’ont pas toujours la même force émotionnelle que les anciennes. On ne peut en fait que constater avec tristesse l’affaiblissement de la dimension esthétique des plaques fabriquées aujourd’hui par rapport à celles qui ont traversé les décennies. Qu’en sera-t-il demain de ces traces de mémoire qui fourmillent partout dans la ville ? Les plaques s’enfouiront-elles dans les strates des murs comme dans celles du temps ?

Thèmes abordés dans l’article

Convictions, Engagements, Arts et Lettres