Numéro 50 Juillet  2020

L'interconvictionnalité dans les processus pré-décisionnels et décisionnels

François Becker, Bernard Quelquejeu

Résumé

La notion de débat est très souvent perçue comme n’ayant de réel intérêt que lorsque cette confrontation a pour objet de parvenir à des conclusions, voire à des décisions. Le débat non décisionnel, conduit dans un esprit interconvictionnel, est, tout au contraire, d’un intérêt majeur en soi, c’est même le fondement, la base de la démocratie. Cela étant, le concept d’interconvictionnalité peut également se révéler utile dans les étapes de préparation des décisions ou à proprement parler décisionnelles, même s’il est alors d’application plus difficile, et cela aux deux stades des procédures en question : ceux qu’on peut qualifier de « pré-décisionnels », dans la mesure où leur vocation demeure consultative et où leur objet est d’aboutir à des recommandations, et ceux qui sont directement « décisionnels », ce qui implique qu’on finisse par trancher.

Thèmes abordés dans l’article

Démocratie, Convictions, Engagements, Institutions politiques

© 2019-2020 Diasporiques