Numéro 50 Juillet  2020

Charte européenne de l’interconvictionnnalité

Le G3i

Résumé

Constatant que, si les relations internationales ont été organisées par de nombreuses chartes, traités ou pactes, si la coopération et les dialogues interculturels ont aussi fait l’objet de multiples conventions ou directives internationales, les relations interconvictionnelles entre personnes ou communautés, ayant des convictions diversifiées n’ont jamais fait l’objet de dispositifs juridiques ou d’institutions destinées à les expliciter, à en préciser le rôle et les objectifs, à en déterminer les formes et à les organiser aux divers niveaux où elles sont pourtant indispensables, le Groupe international  interculturel, interconvictionnel (G3i)  suggère, pour pallier cette carence, que soit rédigée et mise en œuvre une Charte européenne de l’interconvictionnalité dont les dispositions seraient applicables aux États et aux peuples de l’Europe.  Il en propose une rédaction en trois titres : Convictions ; Échanges interconvictionnels et identité personnelle ; Débats interconvictionnels et vie collective.

Thèmes abordés dans l’article

Convictions, Engagements, Union européenne

Articles apparentés

© 2019-2020 Diasporiques