Numéro 48 Janvier  2020
Assumer par l’éducation la diversité populationnelle et l’ouverture au monde de la Nouvelle-Calédonie
Jean-Charles Ringard-Flament

Résumé

Le vice-recteur de la Nouvelle-Calédonie de janvier 2016 à mai 2019 attire notre attention sur le rôle-clé que peut et doit jouer l’éducation pour gérer les défis auxquels ce Territoire est confronté dans son processus évolutif actuel. S’il réussit à prendre appui sur sa diversité culturelle pour renforcer son ouverture au monde, ne serait-ce pas là un véritable modèle pour notre pays, qui lui-même, dans son ensemble, doit apprendre à mieux gérer sa diversité territoriale et populationnelle ? On comprend bien dès lors que l’enjeu du second référendum d’autodétermination, majeur pour la Nouvelle-Calédonie, concerne aussi très étroitement la façon dont notre pays tout entier peut se projeter dans l’avenir.

Thèmes abordés dans l’article

Arts et lettres, Appartenances, Institutions politiques, Outremer, Régions

© 2019-2020 Diasporiques