Numéro 53
Avril  2021

TARA, la bonne étoile des enfants indiens en détresse

Anne-Emmanuelle Lazar

Résumé

Cet article présente les actions d'une association franco-indienne d'aide aux enfants en situation particulièrement difficile. Celles-ci illustrent magnifiquement la légende du colibri porteur récurrent d'une goutte d'eau pour éteindre un brasier : « Je sais que je ne vais pas l'éteindre, mais je fais ma part ».  À New Delhi, capitale de l’Inde, les enfants des rues ne sont pas un épiphénomène, mais un véritable problème de société. Difficile de les dénombrer – 70 000, chiffre officiel de la ville, sans doute minoré. Quoi qu’il en soit, ces enfants, laissés sans surveillance dans des bidonvilles insalubres et dangereux, victimes de négligences, orphelins ou à la merci de violences parentales, de trafics, d’abus sexuel, de tentatives de meurtre… tous ces enfants-là existent et n’aspirent qu’à une chose : vivre… comme des enfants. À TARA les enfants sont profondément respectés, leur parole est écoutée. Ils reçoivent chacun une attention individuelle et personnalisée afin de pouvoir pleinement développer leurs capacités, le but étant de leur donner toutes les clés pour choisir leur avenir et devenir des adultes dotés d’une solide formation, indépendants et responsables.

Cette présentation est accompagnée de témoignages des principaux animateurs de cette entreprise qu'on peut qualifier d'unique en son genre, et aussi de l'évocation de son écho interculturel auprès des élèves d'un collège français.

Thèmes abordés dans l’article

Engagements, Égalité, Droits de l’Homme