Numéro 45 | Avril 2019
« Abattage : l’éventuel étourdissement préalable des animaux doit être non létal et compatible avec l’exigence d’une saignée efficace »
Entretien avec Tareq Oubrou, Grand imam de Bordeaux 

Résumé

Tareq Oubrou, Grand imam de Bordeaux, a bien voulu nous accorder un entretien au sujet de sa vision personnelle de la question délicate de l’abattage rituel dans le monde musulman.  Il nous a précisé les conditions dans lesquelles un étourdissement des animaux avant abattage lui paraissait acceptable – ce que résume le titrede l’article. Et d’ajouter « Tout ce que je souhaite est que dans notre pays nous débattions de ces questions avant de décider. Au-delà du  nécessaire débat, les choses sont claires : la loi de la République est la loi des musulmans ! ». Et encore : « Je suis pour ma part un théoricien et un adepte d’un islam « discret » ; il ne suffit pas d’adapter l’islam au droit, il faut aussi l’intégrer dans la ou les cultures des pays où il s’exprime ; l’islam peut être un acteur d’apaisement comme un catalyseur de violences psychologiques voire physiques ; entre les deux voies mon choix personnel est clair et c’est pour cela que j’espère que mes coreligionnaires sauront faire évoluer leurs pratiques en ce sens ».

Thèmes abordés dans l’article

Appartenances culturelles, convictions

© 2019-2020 Diasporiques