Numéro 46 | Juillet 2019
Une détermination renforcée
La Rédaction

Résumé

Dans le contexte actuel, dont on ne peut sous-estimer la lourdeur, que peut faire une revue comme Diasporiques ? Nous posons explicitement la question dans le texte qui figure de façon récurrente en tête de la rubrique « Dans ce numéro » et dont nous avons modifié la rédaction. La revue continue à prôner, en tant qu’utopie politique, le développement d’une « éthique de la connaissance », le mot connaissance étant pris dans son sens le plus global, incluant expressément la connaissance de « l’autre ». Mais le texte précise désormais plus explicitement qu’à cette fin elle traite « de la coexistence, au sein des sociétés modernes, d’une multiplicité de cultures et de convictions, voire de peuples, qu’il est impératif de reconnaître et de respecter » ; qu’elle s’intéresse notamment « à la manière dont pourraient s’organiser les collectivités humaines de façon plus authentiquement démocratique qu’au seul travers d’États prétendument souverains » ; qu’enfin elle porte une attention particulière au « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, aux mouvements migratoires et bien sûr au devenir de l’Europe ». Tout ceci constituant la trame d’une programmation à long terme de son contenu.

 

Thèmes abordés dans l’article

Appartenances culturelles, Convictions, Union européenne

© 2019-2020 Diasporiques