Numéro 38 Juillet 2017
Une priorité : cultiver le sentiment d’appartenance à l’Europe

Ont pris part à ce débat François Becker, fondateur du Groupe international, interculturel et interconvictionnel (G3i), Philippe Lazar, Jean-François Lévy, Maurice Mourier et Bernard Quelquejeu, tous quatre membres du Comité d’orientation et de programmation de la revue Diasporiques/Cultures en mouvement. Monique Chemillier-Gendreau, professeur émérite de droit public et science politique, et Jean-Marc Roirant, ancien secrétaire général de la Ligue de l’enseignement, empêchés le jour du débat mais après avoir pris connaissance de sa première rédaction, lui ont apporté les contributions écrites qui figurent en encadrés.

Résumé

L’actuel président de la République a un fort engagement en faveur de l’Europe et d’une reconstruction de l’Union européenne. En témoignent notamment ses déclarations dépourvues d’ambiguïté à ce sujet, les symboles attachés à sa prise de fonction, et le choix très significatif de la dénomination du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. D’où le thème du débat qui ouvre le numéro de juillet 2017 de Diasporiques. Cet entretien ne pouvait être exhaustif (par exemple il n’évoque que trop brièvement la question cruciale des migrants et sur laquelle il faudra évidemment revenir). Il n’en esquisse pas moins plusieurs pistes opérationnelles qu’il conviendra d’approfondir.

Thèmes abordés dans l’article

Convictions, Appartenances historiques et culturelles, Inégalités, Institutions, Union européenne

 

 

 

© 2019-2020 Diasporiques