Numéro 37 Avril 2017
Peut-on améliorer la représentation démocratique des citoyens ?

Ont pris part à ce débat Monique Chemillier-Gendreau, professeur émérite
de droit public et science politique, Philippe Lazar, directeur de Diasporiques, et
Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à l’Université Paris 1
Panthéon-Sorbonne.

Résumé

Le cumul des interrogations sur la pertinence des institutions de la Ve République, de l’éclatement des partis politiques, de la remise en question de la confiance envers les élus – bref le doute généralisé des Français sur la façon dont fonctionnent aujourd’hui la république et la démocratie incite à réléchir à la représentation politique des citoyens et à la possibilité de la faire évoluer.

Thèmes abordés dans l’article

Appartenances historiques et culturelles, Institutions, Justice

© 2019-2020 Diasporiques