Numéro 37 Avril 2017
Le réalisme magique de Louis Feuillade
Jean-Jacques Sadoux

Résumé

Dans ce troisième et dernier article qu’il consacre aux pères fondateurs du cinéma, Jean-Jacques Sadoux évoque l’un des créateurs les plus originaux du 7ème art : Louis Feuillade. Son œuvre est une magnifique réussite d’équilibre entre le cinéma des frères Lumière et celui de Georges Méliès.

Thèmes abordés dans l’article

Activités culturelles

Accès direct à l’article (en PDF)

Titres des articles cités dans l’article

© 2019-2020 Diasporiques