Numéro 43 | Octobre 2018
Balkans et Union européenne : la décennie des opportunités manquées ?

Charles Nonne

Résumé

 

L’élargissement de l’Union européenne aux Balkans occidentaux a commencé par suivre une logique implacable. Mais une pléthore de difficultés ont entravé cette évolution : en interne, les insuffisances du développement économique et social, de l’amélioration des infrastructures et ou de la réforme des grands services publics régaliens ; au niveau régional, l’exode massif de la population qui vide les pays de leurs forces vives, la vulnérabilité aux afflux de migrants venus du Sud et les relations de voisinage fiévreuses ; à l’extérieur, le retour de la Russie et de la Turquie, ainsi que les influences croisées de la Chine et des pays du Golfe. Des reculs sont également constatés dans plusieurs de ces pays sur la démocratie et l’État de droit. Un ralentissement dans le rapprochement avec l’Union explicable aussi par l’inefficacité et le manque d’appétit réformiste de nombre de dirigeants, et par les contradictions inhérentes à l’Union européenne elle-même. Malgré ces difficultés majeures les Balkans demeurent cruciaux pour le continent et ils méritent sans doute une approche nouvelle, qui tienne compte des changements géopolitiques affectant les relations transatlantiques et les dynamiques actuelles de pouvoir en Europe et dans le monde.

© 2019-2020 Diasporiques