Bernard Fernandez, ancien élève de l'École Polytechnique, docteur ès sciences, a eu une carrière de chercheur en physique nucléaire au Commissariat à l'énergie atomique de Saclay.  Il a travaillé deux ans à Seattle, aux États-Unis, et un an à l'Institut Niels Bohr, au Danemark.  Spécialiste des réactions nucléaires entre noyaux complexes, dits ions lourds, il a notamment présidé le comité des expériences du Grand Accélérateur National à Ions Lourds (GANIL) de Caen. Il a publié une histoire de la physique atomique et de la physique nucléaire, De l'atome au noyau (Ellipses, 2006 ; édition de poche 2018), et une version en anglais en collaboration avec Georges Ripka, Unravelling the Mystery of the Atomic Nucleus (Springer, 2012).

© 2019-2020 Diasporiques