Dans ce numéro

Notre ami Raymond Aubrac nous a quittés le 10 avril 2012. Nous dédions ce numéro de Diasporiques à sa mémoire, celle d’un homme pour qui le mot liberté et son pendant opérationnel « Libération » ont été les mobiles d’un engagement exceptionnel. Stéphane Hessel nous en parle avec admiration et affection.
Jean-Marie Delarue, qui a la lourde charge de contrôler les lieux de privation de liberté, s’interroge de façon très engagée sur l’efficacité de la prison. Pierre Henry exprime son inquiétude quant à la dégradation dans notre pays du droit d’asile et donc de l’espoir de liberté qu’il ouvre. Noëlle Châtelet nous dit pourquoi cette ultime liberté qu’est le droit de mourir dans la dignité lui tient tant à cœur.
Trois autres partis pris de liberté trouvent tout naturellement leur place dans ce numéro : un plaidoyer de Philippe Joutard en faveur de la liberté pour l’histoire, une approche à la fois précise et ludique, par Charles Conte, de ce qui survit encore de l’insidieuse censure, une réflexion de Henri Giordan sur les contraintes apportées dans notre pays à la liberté de s’exprimer dans la langue de son choix. Et, last but not least, Sonia Dayan-Herzbrun nous parle du désir de liberté des femmes arabes qui se sont engagées dans les mouvements révolutionnaires de leur pays.
Maurice Mourier nous présente son sixième « Grand Transparent », Robert Louis Stevenson, dont sept textes son égrenés au fil des pages de la revue. ; plusieurs livres ont retenu notre attention : Alain Berestetsky, Guy Coq et Philippe Brenot nous incitent à les lire. Nos fidèles commentateurs Alain Berestetsky et Serge Radzyner analysent des textes issus de diverses revues, et Charles Conte extrait une fois encore de l’actualité ses stimulantes chroniques.

L’encart sur les mythes fondateurs de l’Europe, sous la plume d’Anne-Emmanuelle Lazar, porte cette fois-ci sur le Portugal – « la belle dame Lusitania » ; il permet aussi, selon l’habitude, à Sylvie Kuzcynski de nous faire partager en pensée d’abord puis à table les délices locaux, où, comme on le sait, la bacalao tient une place essentielle !

 

Couv


Retour Accueil Sommaire du
numéro 18
Numéro 17 Numéro 16 Numéro 15 Numéro 14
Numéro 13 Numéro 12 Numéro 11
Numéros antérieurs Achetez des numéros
Abonnez-vous
Haut